ça y est! ce matin, j'ai terminé un truc que j'aurais du terminer il y a longtemps, reste plus qu'à ("reste plus qu'à", mon morceau de phrase préféré) le corriger sur l'ordinateur, ma matinée s'est terminée avec une carte postale de J. et un mail de l'unique, l'incroyable Sycophante, alors "que demande le peuple?" (j'aime aussi ces expressions stupides) du coup ma journée s'est déroulée dans une oisiveté relativement sereine. Quel bonheur!

Et encore, c'était sans compter ma visite au Cora Foetz (pas sûre que ça s'écrive comme ça) où j'ai trouvé... LA SAISON 5 DE DE... de? DE!!???... BEN DE... Dawson's creek voyons! (faut pas que mon enthousiasme me fasse oublier de quoi je parle :o) Oh et puis je m'en fiche, je le crie haut et fort! OUI JE REGARDE ENCORE DAWSON à MON AGE AVANCE et j'ai même toutes les saisons qui sont sorties en DVD (manque plus que la 6) désormais... Elles sont bien cachées dans un coin de ma chambre et je prends toujours plaisir à me regarder un petit épisode de temps en temps! Est-ce que ça fait de moi quelqu'un de si méprisable? oui? tant pis! J'assume! J'assume tout: la télé réalité, Dawson et même... oui... et même quoi d'ailleurs? qu'est ce que je regarde de pire? Bon je suis d'humeur à assumer même ce que je regarde pas alors profitez-en pour faire de la projection!

A Cora Foetz, j'ai aussi trouvé "Adaptation." personne ne me l'a conseillé mais ça m'a l'air suffisamment bizarre pour me plaire! je vous en dirai des nouvelles (peut-être).

Puisqu'on est dans la découverte, je viens également de goûter du Ebly goût mexicain qui se cuit en deux minutes au mirco-onde (le genre de truc que même moi je sais faire) et ben c'est pas dégueulasse!

Bon et puis sinon, ce soir, Béa m'a lâché au karaté... cela dit je comprends (je comprends tout ce que tu fais puisque tu as l'adresse de mon blog ;o) je me suis retrouvée seule avec F. (qui d'ailleurs est apparemment en train de m'envoyer un gros mail qui passe pas) et A. à qui j'ai,  bien évidemment mis la pâté comme il se doit, tu me connais... Bon, j'exagère un peu... en fait on était à deux contre A. et il m'écartait un peu comme on écarte un insecte qui vole trop près des oreilles. De son côté F. m'a défoncé l'avant bras avec un blocage... à part ça, tout va bien, rassure-toi Béa :o)

Voilà l'inintéressante journée d'un bonbon Haribo qui fait parfois des crises d'adolescence à retardement (quand c'est pas le stade encore avant l'adolescence)...