Voilà, on revient du resto qui va faire courrir la balance à sa perte... j'étais si fière de moi, croyez le ou non mais j'avais réussi à perdre 1kg9... et puis il a fallut que S*cophante ait 30 ans, que mes parents débarquent du grand nord pour l'occasion, que les siens réservent une table dans ce resto branchouille (mais bon!), un SAMEDI SOIR, "en plein mordor" comme nous l'a répété D*mien... et là, je sens que demain, le résultat va pas du tout me faire rire...

Putain!

Pourquoi tout ce qui est bon est-il mauvais pour la santé (ou condamné par la morale ou par l'Eglise)?