La journée avait pourtant bien commencé... par un cauchemar de crash d'avion et un bras d'honneur de Dams signifiant "qu'est ce que vous branlez, vous êtes en retard"... et puis...

Jusqu'à Mandelieu, ça allait... et puis là, on a commencé à tourner, tourner, tourner encore, tomber dans des culs de sac encore et encore, chercher des panneaux inexistants (ou s'ils existent j'imagine qu'il y a des inscriptions en times new roman 6 sur des coins de panneaux en jaune clair sur blanc ou gris foncé sur noir parce que nous, on a pas vu de panneaux...)

D'après S*cophante et Dam's, Mandelieu, c'est pire que le métro à Tokyo. Je veux bien les croire.

AvelineZonageTokyo_min

Plus précisément, ce qu'on cherchait c'était Tanneron (me demandez pas pourquoi, je suis incapable de lire une carte).

Après plus d'une heure de marche arrières et demi tour en tout genre, nous nous décidâmes à demander notre chemin (si on a attendu aussi longtemps avant de demander notre chemin c'est évidemment en raison du taux de testosterone sécrété par le conducteur de la voiture... :)...

Un couple de gentilles personnes âgées commença par nous indiquer une direction que nous avions déjà prise environ 20 fois en ajoutant avec un grand sourire: "vous verrez, c'est facile, c'est indiqué".

Nan, pas facile, pas indiqué, pas par là... On a pensé que le couple faisait partie de la famille Hewitt. C'était peut-être le cas.

142224__texas_chainsaw_l

chainsaw

11H30, S*cophante et moi on commençait à avoir la dalle alors on est allé demander à une boulangerie (qui vendait des macarons au chocolat même pas bons parce qu'ils étaient tout durs) qui nous a indiquer un nouveau chemin en précisant évidemment qu'on verra bien, que c'était facile que TOUT était indiqué.

Je pense qu'à Mandelieu ils ont beaucoup d'humour, mais même en se reperdant, on a pas eu envie de retourner à la boulangerie pour casser la gueule de la boulangère... d'abord parce qu'il aurait fallut la retrouver... (au lieu d'une vache n'y trouverait pas son veau et de l'aiguille dans la botte de foin, je propose qu'on utilise désormais l'expression "retrouver une boulangère/ un panneau tanneon à Mandelieu"). Après ce "d'abord", il n'y a pas de "ensuite" tellement la raison est suffisante (d'abord!).

Un peu plus tard, nous finissons par échouer devant Notre Dame des Mimosas (oui.) elle même située en face de tout un tas de petits commerces. S*cophante ressorti de l'un d'entre eux avec un large sourire crispé pour nous annoncer qu'on lui avait dit... qu'il n'y avait rien de plus facile, il fallait "suivre la route" (déjà, à chaque fois qu'on me dit ça, je sais que j'ai 99% de chances de me planter parce que la route... elle a toujours plusieurs options à proposer... avec nos précédentes expériences, on avait de quoi être dubitatifs, et même paranos, vous entrez dans Mandelieu, vous n'en sortirez pas (hahahaha))

IMG_1787

Cette fois, ce fut pourtant la bonne, je compris ça en même temps que je perdais un tympan en raison du hurlement de joie non contrôlé de S*cophante suivi d'un hurlement non moins contrôlé de Dam's... à mon tour, je me mis donc à hurler, non pas de joie, mais de peur.

IMG_1789

Le grââl

Un peu plus loin, comme nous avions dangereusement dû négocier avec nos exigences stomacales pour repousser de quelques minutes le repas, nous décidâmes qu'il était grand temps de s'arrêter.

Logiquement, nous nous approchâmes donc d'un bâtiment avec des tables et des chaises à l'extérieur qui affichiat la mention "restaurant" sur sa façade, persuadés que la récompense était au bout du couloir... jusqu'à rencontrer le tenancier qui nous apprit que non non, on pouvait pas manger là, le mot restaurant avait été peint par les anciens propriétaires et il avait la flemme de l'enlever. Soit. Mais consciencieux, il nous interrogea tout de même sur notre destination en vue de nous conseiller...

Naïvement nous répondîmes alors avec honnêteté:

"heu... on veut aller se ballader dans l'Esterel"

Ses yeux exhorbités nous indiquèrent que nous étions les maillons faibles et que dans quelques minutes nous allions être élminés.


"M'enfin!!! vous pouvez pas!!!! Mais mais mais REFLECHISSEZ ENFIN!!!!" (bandes d'attardés mentaux, résidus de fausse couche, inconscients, crétins congénitaux, triples buses... à suivre. Bon, ça il l'a pas dit, mais son ton en disait plus long... :)


"IL Y A EU DES INCENDIES LA BAS!!! VOUS ALLEZ PAS ALLER LA BAS!!! HEIN VOUS ALLEZ PAS ALLER LA BAS, DE TOUTE FAçON LES POMPIERS BLOQUENT L'ACCÉS!!! AAAAAAAAH NON, çA C'EST INTERDIT!!!!! L'ESTEREL C'EST AVANT JUIN ET APRÈS SEPTEMBRE!!! PAS MAINTENANT!!! VOUS VOUS RENDEZ COMPTE?????"


Bon effectivement, en sentant l'odeur de crâmé tout autour de nous et en observant le genre de spectacle exposés ci-dessous, on se disait bien qu'on avait pas forcément eu l'idée du siècle, et éventuellement, qu'il fallait éviter de se faire un barbeuc dans le coin en ce moment... mais on avait pas pensé que c'était à ce point...

IMG_1781



Devant notre silence (en fait, on avait le petit sablier, fallait attendre un peu c'est tout) il cru bon d'ajouter, comme si sa première démonstration n'avait pas suffit à nous sapper la journée:

"AAAAAAAAAH NON, c'EST INTERDIT, EN PLUS SI ON VOUS CHOPPE, C'EST UNE GROSSE AMENDE HEIN!!! NON FAITES PAS çA"

Ouais, nan mais moi, déjà le risque d'incendie au point que les pompiers interdisent l'accès, ça me suffisait largement comme argument... allez savoir pourquoi :)


Nous quittâmes ce monsieur que nous avions bien malgré nous visiblement stressé pour la journée et regagnâmes la voiture en quête d'un restaurant qui fasse aussi... restauration.


Nous dégustâmes donc des trucs super bon dans un resto dont les assiettes ressemblaient à des saladiers, puis, comme l'homme angoissé nous l'avait conseillé, nous nous dirigeâmes vers crystal lake (oui, 'fin le lac de St Cassien, quoi) pour y faire du pédalo...

IMG_1795
Terre promise, terre dûe

Si l'on fait abstraction du poids mort d'1m95 qui squattait l'arrière du pedallo en poussant des grognements (1) lorsqu'il était question de remplacer quelqu'un aux pédales (et qui dans ces cas là, accusait son gretchin copilote d'en faire moins que lui, bel esprit :), la journée s'est plutôt bien passée... S*cophante s'est baigné, moi non parce que j'avais pas envie de niquer mon soutien gorge mais j'aurais bien aimé.

IMG_1859

Bon bilan

Et puis Jason n'est même pas sorti de l'eau...

0002_jason

Conclusions:
- Attention aux Hewitt quand vous passez par Mandelieu
- Google maps doit être crypté à cet endroit de la carte, de même que le son des GPS.
- Le golf de Mandelieu a l'air chouette, s'il y a des riches dans l'assistance (nous perso, pour l'instant, on se contente de wii sports)... je précise bien GOLF parce que quand j'ai dis "oooh y a un golf", S*cophante avait compris "gosse" et pensait que je venais de voir un cadavre dans la forêt... il voyait déjà notre interview dans "faites entrer l'accusé"... il a parfois des lapsus auditifs effrayants S*cophante.
- Si vous survivez à Mandelieu, vous survivrez à Tokyo
- S*cophante a réussi à se baigner en caleçon pas fait pour sans montrer son kiki à tout le monde
- Au moins dans un lac, vous ne risquez pas de mettre le feu (a priori).
- C'est bien d'emporter de la crème solaire dans son sac mais en mettre, c'est mieux, parce que dans le sac, définitivement, quel que soit l'indice, ça vous protège pas beaucoup, mes épaules peuvent en témoigner.

(1)
- ça va t'es pas trop fatigué
- Si tu veux je te remplace
- Oui
- Nan mais c'était juste par politesse...