Hier, j'ai pris pour la première fois cette enculerie intergalactique de TGV Est.

A la fois, c'est bien parce qu'on a pas du tout l'impression de faire 400 bornes pour aller à Paris, à la fois c'est une enculerie parce que:
- Il y a moins d'horaires de trains
- Les trains sont moins longs (comportent moins de places, donc sont plus vite pleins, ce qui nous mène au petit 3)
- C'est beaucoup plus cher (surtout si vous prenez à la dernière minute... puisqu'il ne reste que des première classes ce qui fait que le prix est quasiment équivalent à un billet de seconde classe pour aller à C*nnes (qui je le rappelle est à 1000 bornes...)!)

Toureiffel_4

IMG_1346

Que choisir?

En plus, compte tenu de ces trois bémols, vous n'êtes pas complètement sûrs de gagner du temps en allant à Paris grâce au TGV puisque par exemple là, on aurait pu prendre un TGV après la réunion (ouais, ouais, je vous vois venir, j'y suis pas allé pour faire les soldes hein ;) pour revenir à 17H30... sauf que comme il était plein, ben, il a fallut prendre celui de 20H39...

En plus, étant donné que c'est direct (ce qui en soi est positif), soit vous partez de N*ncy, soit vous partez de M*tz... et il se trouve que les horaires sont tellement merdiques que les gens de N*ncy sont souvent obligés de venir le prendre à M*tz et vice versa.

Bref, l'objectif n'était pas de vous parler une fois de plus de mes déboires SNCF (même si ça gonfle mes stats à mort, parce que même si c'est à eux de nous faire préférer le train, c'est incroyable le nombre d'usagers mécontents qui atterrissent ici à coup de "réclamation SNCF", "plainte contre la SNCF" etc. ça marche mieux que de parler de Clara Morgane, je vous conseille...  :) mais plutôt d'une situation humiliante comme on les aime...

112501346822
Mais je mets quand même une photo parce que j'ai horreur de la publicité mensongère


J'arrive donc à ladite réunion (avec mon d*recteur de th*se) qui regroupe plein de gens super sérieux étoutétout... (qui ne se doutent pas que je parle d'eux en dessous d'une photo de Clara Morgane en soutien-gorge mais devraient s'estimer heureux qu'elle en porte un) d'ailleurs, je souhaiterais m'auto-congratuler un peu car je me chie beaucoup moins dessus quand il faut parler en public, je dirais presque que j'ai évacué tous mes effets secondaires tels que "transpiration grasse" (cf. Chevalier Laspalès), gorge sèche (fuite inopinée de toute goutte de salive menant à une sensation de déshydratation de type je-suis-en-plein-milieu-du-Sahara-sortez-moi-de-là), bégaiements intempestifs (bugs sur certains mots clefs), roue de la mort (ou sablier pour ceux qui sont sous windows: vous savez ces longues minutes de silence où aucune action n'est possible parce que vous avez lancé trop de programmes en même temps, ben moi, ça me faisait un peu ça), plus d'amnésie aigüe de type "(putain) de quoi j'étais en train de parler?" (quand vous dites ça à haute voix, ça fait beaucoup rire les étudiants et généralement, ça permet de rebooter le système), presque plus de réprimandes internes comme "mais qu'est-ce que tu racontes ENCORE comme connerie là, putain! concentre-toi un peu! merde!, beaucoup moins de séances de tabou (ce jeu de société où il faut faire deviner un mot sans dire une liste de mots synonymes ou qui ont un rapport, ben des fois, ça me fait ça, je trouve plus le mot, ni ses synonymes donc ça fait un "heuu" autre variante du sablier windows). Tout ça pour dire que ça va beaucoup mieux... Mais de quoi je parlais déjà?

sablier


Ah oui! j'allais me recentrer sur mon anecdote humiliante...

Donc au cours de cette réunion, les gens arrivent les uns après les autres et les plus polis font le tour de la table pour saluer tout le monde... normal quoi, je prends donc le rythme des serrages de mains et présentations quand un individu s'approche, je lui tend donc machinalement la main en lui disant bonjour... ce à quoi il me répond en se marrant:

- Oui, bonjour, mais je voulais juste récupérer ma clef usb (1)...

...

Grand moment de solitude...
J'espère que c'était pas lui qui me l'avait amené... c'est pas impossible me connaissant (je suis très très physionomiste, au point d'oublier la tête de quelqu'un avec qui j'ai parlé une demi heure environ 5 minutes après qu'il soit parti).

Autant vous dire que ce ne fut ni ma première, ni ma dernière boulette, mais après tout, on s'en fout... les gens qui font des gaffes sont toujours évalués comme plus sympa par leurs congénères dixit un tas d'expériences de ps*cho soc alors si c'est ce qu'il faut pour avoir de bonnes relations sociales, je suis prête à sacrifier encore mon amour propre mon amour propre sur l'autel de la paix dans le monde...

(1) Que je lui avais emprunté pour prendre un power point de mon mac et le mettre sur le PC qui était branché au videoprojecteur...