mercredi 6 juin 2007

Pas de violence, c'est les vacances

Je viens de lire dans "100 petites expériences en ps*chologie du consommateur" que suite à un film violent, on se rappelle de moins d'éléments de la pub qu'on a vu pendant le film qu'après un film non violent (bon, là je vulgarise à mort ce qui est déjà (un peu) vulgarisé mais bon... c'est l'idée).Tout à coup, j'ai presque eu de la peine pour les annonceurs qui doivent payer des fortunes pour diffuser leur  instrument de lavage de cerveau pendant les experts Miami (par exemple)... l'ultra-libéralisme ambiant sans doute... [Lire la suite]
Posté par Dragibus à 10:18 - - Commentaires [14] - Permalien [#]