Hier soir, nous venions de regarder "Tesis", Syc*phante recherche un mouchoir en papier, je lui demande donc d'en profiter pour m'essuyer ce que j'ai sur la joue parce que je me sens... humide de la joue... :)
J'allume la lampe de chevet, Syc*phante sursaute légitimement: j'ai la joue couverte de sang!! (après un film d'horreur, ça fait toujours sursauter)

En bredouillant ces quelques mots:

- Mais cc c'est du san....

il s'aperçut que...

- Je saigne du nez!!!

(il saignait du nez)

Ouf affaire réglée... sauf que mon inconscient n'avait l'intention de s'en tenir là...

C'est ainsi que ce matin, j'étais tournée vers S*cophante, et mon nez se mit à me chatouiller et là paf! (le chien) avant que j'ai eu le temps de faire quoi que ce soit, j'éternuais sur la joue de S*cophante qui, à moitié endormi poussa un petit cri de terreur avant de se réfugier sous la couette et de se tourner en poussant des petits cris d'animal pourchassé.

La vengeance est un plat qui se mange par le nez.