Oui, l'alcool rend sourd, ça devrait figurer sur les bouteilles, au même titre que "fumer tue" sur les paquets de cigarettes... l'alcool rend forcément sourd sinon, comment justifier du fait que les alcooliques du samedi soir se sentent obligés d'hurler dans la rue à chaque fois qu'ils tentent de communiquer... ou alors l'alcool rend agressif? beaucoup de gens ont "l'alcool mauvais" en tous cas par ici... Leurs disputes de cours d'école maternelle seraient comiques si elles n'étaient pas tragiques.

Quand je ne me fais pas réveiller par un gros connard de merde "méchant" pour reprendre mon terme de l'autre nuit, quand je ne me bats pas avec "Freddy au pays des Bisounours" (Gourdine's copyright) je me fais réveiller (en ce moment) par des crampes ou début de crampes... (je suis sûre qu'en disant ça quelqu'un va me trouver une explication médicale pas trop flippante et me donner un conseil d'enfer pour éviter les crampes nocturnes... non? tant pis.)

Quand ce ne sont pas les crampes, c'est une version névrotique (phobique) du "je tombe dans un trou noir": au lieu de "tomber dans un trou noir", je me fais renverser par un camion ou une voiture... la dernière chose que je vois avant de me réveiller en sursaut, ce sont des phares et le véhicule qui s'approche... ah oui, et puis il y a aussi la version train... lors du dernier voyage de nuit que nous avons fait (ce devait être en janvier), je me suis réveillée en sursaut et il m'a semblé, en criant mais apparemment non parce que personne n'a bronché (en tous cas, je me suis retrouvée assise sur ma couchette) parce que j'étais en train de rêver qu'on était avec le chauffeur du train, dans sa cabine et qu'on voyait un train arriver en face, le chauffeur ne voulait pas freiner car il disait que ce n'était pas à lui de le faire, on criait, et toujours ces phares et ce réveil angoissé...

Je n'aspire désormais qu'à une chose: faire mes nuits. Puissent mon cerveau et les putains de crétins de merde méchants qui hurlent dans la rue la nuit entendre le message.