Depuis que je suis tombée sur ce post de John Locke à la fin duquel vous pourrez visionner ce que je pense être le dernier clip de la Lorie du rap (Diam's), "la boulette", qui a décidément un don certain pour fournir le bâton pour se faire battre, je suis traumatisée par ce...boulet (c'est tellement facile...).

ça a commencé par le visionnage du dit clip (allez le voir vous comprendrez)... ou plutôt vous ne comprendrez pas tout du premier coup... vous allez vous dire:

"je rêve ou elle fait l'apologie de la non-éducation?": "Non non c'est pas l'école qui m'a dicté mes codes"... très bien, évidemment qu'il faut penser par soi-même... mais il faut avant tout penser... et pour apprendre à penser, malgré tout le mal qu'on peut dire de l'éducation nationale, y a t-il un meilleur endroit pour ça quand on est une "tabula rasa" comme elle?
Et puis tiens, parlons-en de ces "contre codes"... les a t-elle inventé? j'en doute fort...

Ensuite, vous vous direz "je rêve ou ce qu'elle raconte n'a absolument aucun sens? des phrases lâchées au hasard, qui peuvent être lourdes de sens prises isolément, mais là, quel est le lien entre elle? quel est leur sens?..."

Vous vous direz, "je rêve ou elle avoue?": "Me demande pas si j'ai le bac j'ai que le rap" (cela dit ce n'eut pas été impossible compte tenu du niveau actuel du bac, mais elle, non même pas, et elle en est fière).

vous vous direz, j'hallucine ou elle a dit
"Y a comme un goût d'église dans l'inceste et dans l'enfance (ya) (!!!)
Comme un goût d'Afrique dans les caisses de la France (ya) à quoi fait-elle référence? la colonisation? une aide sociale inégalitaire? le fait que la France utilise des immigrés quand elle en a besoin et les délaisse en période de crise? ou réponse b) elle ne sait pas du tout ce qu'elle raconte.
Comme un goût de démé-démago dans la bouche de sarko" (avec tout le mal que je pense de lui, n'allez pas me dire que ce qu'elle nous sort n'est pas démé-démago...)

Comme à ce moment là vous aurez l'impression d'être en pleine hallucination, vous allez ouvrir une fenêtre et taper dans google Diam's paroles la boulette... et vous aurez sans doute la chance de tomber là dessus.

Quand on vous confirmera la triste réalité: oui elle l'a dit et bien plus encore, vous chercherez sans succès la définition de : "zizir", "foulette foulette", "michto", "mercos", "pum pum", vous constaterez impuissants que vous avez vieilli... ça y est, le vocabulaire des d"jeuns vous est totalement étranger (ce qui m'échappe, c'est que j'ai découvert au cours de mes recherches que Diam's était née la même année que moi... cela me laisse perplexe).

Ensuite vous allez cliquer sur le petit ascenseur qui descend, comme ça, juste par perversion, vous lirez quelques réactions qui vous laisseront songeurs "qu'est-ce qu'on peut bien ressentir quand on s'aperçoit que les gens qui vous adulent sont tous analphabètes?" Analphabètes et... cons. Vous vous surprendrez à esquisser un sourire en lisant les réactions malsaines des "gros fachos de service", c'est sûr Diam's pour eux, c'est du pain béni... si on avait voulu caricaturer le côté obscur de la jeunesse des banlieues, on aurait pas fait mieux... C'est les beurs intelligents et cultivés qui vivent dans le 9-3 qui doivent prendre un coup au moral...

Et puis, toujours par perversion, vous vous demanderez ce qu'elle a pondu d'autre, comme vous venez de découvrir daily motion (quoi? c'est possible non?!), vous allez taper Diams, et vous allez tomber sur des clips, des paroles dont l'incohérence n'a d'égal que le ridicule. Des paradoxes gros comme des maisons dont elle ne semble pas avoir conscience.

Vous sourirez devant "Jeune demoiselle" en pensant que même si Diam's recherche un "mec mortel" qui ne regarde pas les bimbo, elle souhaite tout de même qu'il ressemble à Brat Pitt, le choisis dans une vitrine (...), vous vous direz qu'on a touché le fond mais vous n'avez pas encore entendu le reste... jusque là c'est con-con mais c'est gentillet...

Et puis vous allez tomber sur des interviews, vous les regarderez à chaque fois jusqu'au bout, en espèrant qu'elle conclut par "non mais c'est pas vrai!! vous m'avez crue??? mais j'déconne!! enfin! voyons! j'habite dans le seizième, la banlieue, j'y ai jamais mis les pieds... vous êtes vraiment naïfs!!" mais non, vous ne verrez pas ça... Juste un mélange de pathétique et de complexe d'infériorité/ de persécution.

Vous en déduirez tristement que si Diam's était millitante pour le Front national (qu'elle emmerde pourtant), elle ne s'y prendrait pas autrement pour promouvoir son parti...



PS: Au fait, si vous regardez Julie Lescault, vous êtes un enculé de première, tenez-vous le pour dit!