Notez que j'aurais également pu choisir la catégorie "qu'est-ce que la connerie" pour parler des nouveaux locataires de l'immeubre et puis aussi, un peu de ceux qui sont à l'extérieur... Maintenant l'ennemi a pénétré les murs... ils sont épais les murs mais cela n'empêche pas qu'on a passé une bonne partie de la nuit à échaffauder des plans inhumains pour se débarasser des nouveaux locataires, fautes de pouvoir dormir...

Comment décrire ces nouveaux locataires? Il y en a plusieurs types en fait... il y a ceux d'en face qui écoutent de la musique de merde toute la journée, fort mais qu'heureusement, on entend que sur le pallier, et puis qui cuisinent des trucs qui puent aussi et puis qui claquent la porte d'en bas comme des sauvages - mais ça tout le monde le fait (à part nous) alors pourquoi leur jeter la pierre? - et puis... ah oui, et puis ils parlent très fort dans le couloir, comme s'ils ne pouvaient pas la fermer deux minutes, le temps de monter...

Il y a les italiens d'en haut qui répondent au stéréotype selon lequel les italiens parlent beaucoup et parlent fort (c'est bizarre, S*cophante est à moitié italien, moi un quart, mais on arrive à contrôler nos gênes)... oui, même au milieu de la nuit, alors que la soirée fut manifestement arrosée, ils arrivent à hurler dans les escaliers et faire le bruit d'un troupeau d'éléphant alors qu'il faudra se rendre à l'évidence, ils ne sont que deux...

Il y a également des français sur le palier du dessus, décérébrés. Il y a une famille de beauf et puis des jeunes aussi, beaucoup de jeunes, qui doivent manifestement vivre dans des cavernes puisque quand ils entrent dans le couloir au milieu de la nuit, ils commencent par hurler "aaaaaaahhh yeeeechl (il y a beaucoup d'onomatopées inintelligibles dans leurs langage, ils ont quelque chose de bestial) y a pas lumiiiièèèèèèèèèreeeeeeeeeeeeeeuuuuu" (sans avoir l'idée seuls d'appuyer sur l'interrupteur. Les ravages de l'alcool... et puis il y a toutes ces filles aux rires hystériques et aux cuinements insoutenables qui donnerait envie au plus hétérosexuel des mâles de devenir homosexuel...

Pendant que je proposais à S*cophante un plan buisness à la "Hostel" dans lequel on louerait des caves pour torturer les touristes, certains français du dessus se mirent à entonner un "joyeux anniversaire" à vous filer des boutons! l'idée qu'on puisse être tenu éveillé pour la célébration d'un évènement aussi désastreux que la naissance d'un connard de plus nous rendait assez amers...

et dire que je venais de finir "et si c'était vrai...", les larmes aux yeux (Rêves d'été si tu veux en discuter... :), c'que l'humanité peut-être schizophrène...