Il y a des fois où pour se consoler on est dans le déni : preuve en est avec la PSP, (la Playstation Portable pour les profanes). Au fond de moi, j'ai toujours flashé sur le look de cette console portable... Alors pour me consoler, je me disais que c'était un objet de luxe dispensable, je relisais l'article de Johnlocke intitulé "Mouton" (sur lequel j'avais laissé un commentaire...mdr) où l'on constatait que la première série comportait d'innombrables défauts techniques...

http://4815162342.canalblog.com/archives/2005/12/29/1161579.html#comments 

Bref, je me disais que la Nintendo DS était mieux (et c'est vrai que c'est une très belle console). Mais chaque fois que nous passions à la Fnac, je ne pouvais m'empêcher de jetter un oeil sur la portable de Sony...

Et puis il y a trois jours de ça, Dragibus m'a offert une PSP...

Depuis ce jour m'a vie à changer : je reste des heures et des heures à jouer à Armored Core formula front (un jeu où l'on fabrique son propre robot de combat pour l'envoyer à la castagne), je me prépare à encoder des DIV... euh des films pour ma PSP, je m'extasie devant son navigateur Internet, et surtout : je vais bientôt pouvoir connecter Pollux (notre Aibo) à la console, voir à travers ses caméras, et le piloter en temps réel !

Mon premier bilan : la PSP est complémentaire de la DS, car elle dispose de jeux "bourrins" alors que Nintendo joue la carte de la créativité (notamment avec le stylo). Alors le bourrin que je suis ne peut qu'être reconnaissant... Merci Dragibus, les prochaines 12 heures de train que nous allons passer vont filer à la vitesse de la lumière ! (Va peut-être falloir que j'achète une seconde batterie par contre!).