Voilà vous vous attendez sûrement à ce que je vous raconte nos péripéties de cette nuit, comment S*cophante s'est emparé d'un touriste pour lui retirer le foie à vif et le passer au micro onde, comment j'ai braqué un yacht pour transporter de la drogue jusqu'en Colombie ou comment nous avons contacté Al Qaïda pour leur filer des renseignements concernant les failles de sécurité du prochain G8 (d'ailleurs ça les intéressait moyen, les civils lambda, c'est moins casse-couille à exterminer)...

Hé bien non, rien de tout ça... mis à part ça, j'ai eu une bonne nouvelle: mon canari est toujours en vie!

Flash back:

Un jour, quand nous étions dans le grand nord, j'étais au téléphone avec S., Sycoph*nte discutait avec Voldo, quand soudain il s'écria:

- oooooooooooooooooooooooooooooooooooh regarde!

Là vous devez vous douter de ce qu'il y avait: un canari (sur le fauteuil du salon)!!!

DSCN3939

ce canari, pour être précise.

Nous avons réussi à l'attraper, nous n'avions pas de cage, alors nous avons décidé de faire le tour du voisinage avec l'oiseau dans la main... Malheureusement, nous ne retrouvâmes pas son propriétaire, il était un peu tard pour aller jusqu'au magasin acheter une case et la pauvre bête était peu sereine dans mes mains... devant l'insistance (la pression) de mes parents qui ne cessaient de me rappeler qu'ils ne voulaient plus "de bêtes en cage", j'ai relâché mon canari (entre temps, c'était devenu MON canari), la mort dans l'âme, angoissée à l'idée de ce qui allait advenir de lui dans cette jungle peuplée de chats qu'est mon quartier...

Toutefois, l'oiseau a fait plusieurs aller retours dans la soirée, il partait, il revenait, il s'est même installé juste à côté de moi sur la rampe... je gardais donc espoir de le revoir le lendemain, acheter une cage (devant mon désarroi (désespoir) : j'étais inconsolable, j'avais tout de même obtenu un "demain on ira acheter une cage" :). Malheureusement, le lendemain mon canari ne revint pas. Ni le jour d'après. Je refoulais en me disant qu'il avait retrouvé sa maison...

Et puis hier, mes parents m'ont annoncé au téléphone qu'ils avaient revu le canari dans l'arbre des voisins... (ben oui, c'est ça ma chute, vous êtes pas contents pour lui? :)