Avec Sycophante nous aimons longer la rangée de Yacht qui mène à la plage, pas uniquement pour critiquer "qu'est ce que c'est moche", "la couleur de celui ci me fait penser à un corbillard" et autres "gnagnagnagna" de minorité économique opressée, surtout pour écouter les riches cracher leur argent à la gueule des gens.

Il est fascinant de constater combien vous pouvez croiser de caricatures parfaites condensées en un seul et même endroit. Nous avons entendu un italien négocier un contrat, nous avons croisé un monsieur relativement éloigné des normes esthétiques en vigueur d'une vingtaine d'année l'aîné de la petite blonde accrochée à son bras mais  qui portait un joli costume cravate bleu ciel et qui affichait une mafia-attitude qui ne donnait pas envie de se facher avec lui, sous peine de retrouver une tête de cheval dans son lit en se réveillant le matin suivant... Nous avons vu en très peu de temps de nombreux spécimens aux caractéristiques ostentatoires laissant présager toutes les histoires possibles et imaginables... la réalité dépasse de loin la fiction.

C'était le "tax free" au palais des festivals (produits de luxes détaxés comme dans les aéroports) et certains avaient installé leurs stands sur leurs yacht. Sycophante lança alors avec étonnement:


"Ah ils sont riches MAIS ils sont malins quand même" .